image1.jpg image2.jpg image3.png
Fiche d'Information concernant projet/ Programme Riz dans le Premier Groupe de pays CARD
1. Pays Cameroun
2. Titre (Nom du projet) Programme d’amélioration du revenu familial rural dans les régions septentrionales (PARFAR)
3. Localition du Projet
3 régions / 10 (Adamaoua,Nord et Extrême Nord)
15 départements sur les 58 du pays
100 000 exploitations agricoles et 4,5 millions d’habitants
4. Type de projet 2
4
5
1. Grant,  2. Loan, 3. Technical Coop./Assistance, 4. National budget, 5. Private sector
5. Domaine d'intervention (choix multiple) 1 3 5 8 9 11
1. Politique,  2. R & D,  3. vulgarisation & formation,  4. Production,  5. Marketing
6. Post-récolte, 7. Irrigation, 8. Crédit,  9. Semences,  10. Autre ( spécifier au dessous)
10: Capacity building
6. Source des Funds
(Bailleurs)
BAD
ETAT DU CAMEROUN
7. Coût Total: 15 942 000 000 FCFA
8. Durée du Projet Début: Conçu pour s’exécuter de 2002 à 2007 ; a bénéficié de 2 années de prorogation ; était censé clôturer en fin d’année 2009.
(dd/mm/yy) Fin:
9. But et objectifs But: Contribuer à la réduction de la pauvreté en milieu rural
Obj.: - Améliorer la sécurité alimentaire des ménages
- Améliorer la situation socio économiques des femmes
10. Bénéficiaires Ciblés Directes:
Secondaires:
11. Composantes du Projet (activités) 1. Production de semences
a) réhabilitation de bâtiments destinés à servir de labos régionaux d’analyse de semences;
b) production, commercialisation de semences certifiées
c) production de semences de base certifiées
d) renforcement des capacités des opérateurs semenciers et du dispositif d’appui : 703 multiplicateurs de 308 GIC semenciers formés.
2. Appui aux activités économiques des femmes et sensibilisation au VIH/SIDA
3. Infrastructures rurales communautaires et actions environnementales
4. Coordination et gestion du programme
12. Résultats attendus (outputs)
1. La production semencière des cultures vivrières et fruitières est assurée
2. La production vivrière est augmentée par l'utilisation des semences améliorées (100 000 ha de sorgho, 26 000 ha de mil, 120 000 ha de maïs, 6 000 ha de riz, 16 000 ha d'arachide, 17 000 ha de niébé sont emblavées
en semences sélectionnées en année 5). Les rendements augmentent de 25 % en année 5.
3. Les infrastructures communautaires sont construites : 240 km de pistes réhabilitées, 50 petits périmètres, 151 points d'eau, 160 latrines, 7 micro retenues d'eau, 9 parcs de vaccination, 27 marchés, 25 points de vente, 85 magasins de stockage.
4. Les installations de formation, de transformation & commercialisation des produits agricoles sont construits
5. Les organisations de bénéficiaires sont mises en place
6. Un système de crédit est mis en place : 20 000 bénéficiaires sont appuyés par le crédit en 5° année.
7. Le renforcement des capacités est assuré auprès des producteurs de semences et des groupements de femmes
13. Besoins (Inputs) 1.
14. Agence d'exécution Conduisant (leading): MINADER/DEPC/UGP
Coopérant (cooperate):
15. Statut du projet 3 1. Introduit,  2. Approuvé,  3. en cours,  4. Terminé
16. Questions/problèmes
17. Personne en charge Nom: FOUDAMA e-mail:
Mot clé: