image1.jpg image2.jpg image3.png

Semaine de Travail au Togo pour la révision de la SNDR

La Task force Riz du Togo a produit un draft zéro du document SNDR-2, sur lequel certaines améliorations ont été recommandées par le consultant de la CARD. D'autre part, les nouvelles orientations concernant les résolutions fortes du Gouvernement du Togo, à savoir "l'offensive 500 000 ha ", nécessitent des ajustements au niveau des objectifs de la SNDR-2.  Pour assister la Task Force dans la dernière ligne droite vers la validation de la stratégie SNDR de deuxième génération du Togo, une mission d'appui de la CARD a été organisée du 25 au 29 novembre 2019.

 

 

     

La Task force du Togo avait établi une première projection des objectifs de production, de superficie emblavée et de rendement dans le but d’atteindre l’autosuffisance en riz à l’horizon 2030, dans le draft zéro de la SNDR-2. (cette carte montre le potentiel de surface rizicultivable  dans les zones d’Agropoles du Togo pour un total de près de 100 000 ha)
 
 

 

Activités et principaux résultats

Conformément à la volonté du Gouvernement d'impliquer effectivement les acteurs provinciaux dès l’élaboration du draft zéro de la SNDR, des missions de consultation ont été menées dans les provinces. La dernière version tient donc compte des suggestions et commentaires de ces acteurs provinciaux. Ainsi, la Task force a procédé à la deuxième lecture du document révisé. Dans la mesure où le Gouvernement du Togo a fixé un objectif de surplus de superficie emblavée en riz, toute écologie confondue, pour un total de 105 004 ha, dans le cadre de l’initiative « offensive 500 000 ha » qui vise à valoriser ce surplus d’un demi-million d’ha à fin 2028, les estimations de production de riz, par écologie, ont été recalculées par les membres de la Task Force. Dans ce sens, la Task Force a décidé de : (i) considérer deux (2) phases de 5 ans chacune, pour la mise en œuvre de la SNDR-2 : de 2020-2024 et de 2025-2030 et (ii) de prioriser l’augmentation de production dans les zones inondées et en irriguées, sur lesquelles les rendements sont élevés avec hypothèse de double culture. Des observations, des ajouts et propositions de modifications ont été émis par les membres de la Task force sur le Draft zéro de la SNDR-2. Une version améliorée, constituant la version finale à soumettre à la validation nationale, sera envoyée par le point focal aux membres et au consultant de la CARD.

Ce regroupement des membres de la Task force a été aussi mis à profit pour revoir la matrice SIEM et échanger sur son exploitation en tant qu’outil d’analyse et de suivi de la performance de la filière Riz à travers les différents maillons de la chaine de valeur. Répartis en 3 sous-groupes de travail, les membres de la Task force ont ainsi largement complété la matrice SIEM du Togo, qui sera communiquée au Secrétariat de la CARD par le point focal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les membres de la Task force travaillant sur la matrice SIEM

 

Les principaux résultats de cette semaine de travail sont : (i) le document de SNDR-2 est amélioré, les objectifs ont été révisés et la stratégie à adopter est claire pour les cadres de la Task Force ; (ii) la capacité des cadres nationaux au sein de la Task force est renforcée.

La prochaine étape consistera à la validation nationale de la SNDR-2, qui sera suivi des actions de mobilisation de financement pour la mise en œuvre de la SNDR.