image1.jpg image2.jpg image3.png

La première Semaine de travail sur l’élaboration de la Stratégie Nationale de Développement de la riziculture au Gabon

Elaboration de la Stratégie SNDR de la République gabonaise : première mission d'appui  

La République du Gabon a rejoint l'initiative CARD dans sa deuxième phase. Le processus CARD a commencé au Gabon avec l'élaboration de la SNDR par le staff national avec l'assistance technique du Secrétariat de la CARD. La République Gabonaise dispose d'une Stratégie Nationale de Développement Agricole (SNDA) mais n'a pas encore de stratégie spécifique pour le riz. Le pays a déjà mis en place une Task force SNDR. Ainsi, une mission du Secrétariat de la CARD s'est rendue au Gabon du 7 au 13 juillet 2019 pour assister la Task Force SNDR dans l'élaboration de la SNDR. Il s'agit de la première semaine de travail dans le cadre du processus de mise en œuvre de l'initiative.

Objectif et résultats de la mission

Les objectifs de la première semaine de travail sont : (i) s'assurer que les acteurs nationaux ont une bonne compréhension du processus CARD, (ii) s'assurer que les membres de la Task Force comprennent parfaitement les problèmes, contraintes et défis du secteur rizicole tout au long de la chaîne de valeur et (iii) identifier les priorités pour une production rapide mais durable de riz, en quantité et en qualité.

Première semaine de travail sur l’élaboration de la SNDR : La première semaine de travail s'est déroulée à l'hôtel Boulevard, à Libreville, avec la participation de 12 membres de la Task Force. Les observations suivantes ont été relevées au cours de l'atelier :

-       Bien que le riz occupe le deuxième rang des cultures vivrières pour l'autosuffisance et la souveraineté alimentaire du pays, on observe un très faible niveau de production et cette faiblesse se retrouve à tous les niveaux de la chaîne de valeur du riz : production, récolte, post-récolte et techniques de commercialisation qui doivent être développées. Le système semencier doit être renforcé avec ce qui existe déjà et il est urgent de promouvoir les producteurs locaux de semences certifiées (adaptées et de qualité).

Il y a un manque de ressources humaines dans tous les segments de la chaîne de valeur du riz, la jeunesse gabonaise n'est pas attirée par le secteur agricole, encore moins par la riziculture (principalement traditionnelle) qui a quelques exigences et

-       nécessite un équipement minimum pour obtenir un bon rendement dans la riziculture irrigué et pluviale.

-       Il existe un vaste marché national et régional et le Gabon dispose d'un grand potentiel de production en termes de ressources en eau et en terres pour satisfaire ses besoins en riz à moyen terme.

Les résultats de cette première semaine de travail peuvent être résumés comme suit :

- Le personnel des ministères et les autres ressources humaines impliquées dans le processus CARD connaissent bien l'initiative CARD, son mandat et ses modalités de fonctionnement, ainsi que les limites et les types d'appui que le Secrétariat fournit aux pays membres du CARD.

- Le processus d'élaboration du document de stratégie nationale de développement rizicole est bien amorcé et est bien approprié par la Task Force SNDR du Gabon.

- Les capacités des cadres nationaux sélectionnés (secteurs public et privé) au sein de la Task Force sont renforcées dans la planification stratégique et le développement de la chaîne de valeur du riz. 

Rencontre avec des hauts responsables

Réunion avec le chef de cabinet du Ministère de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche et de l'alimentation (MAEPA). La mission a rencontré le chef de cabinet du Ministre et était accompagnée par le représentant de la JICA au Gabon, le chargé de programme de la JICA et le Directeur général de l'Agence de développement agricole (ADAG) du Gabon, actuel point focal. Le chef de cabinet a exprimé l'intérêt personnel du Ministre pour le développement du secteur rizicole, avec comme objectif de produire localement les besoins nationaux en riz. Il a assuré la mission de l'appui total du Ministre à l'élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie SNDR.

Prochaines étapes du processus

Une deuxième semaine de travail est prévue dans le cadre de la poursuite du processus de développement rizicole. Il a été convenu entre les membres de la Task force d'entreprendre les actions suivantes : définir les défis/questions de la SNDR, identifier les domaines d'action prioritaires, définir la vision et les objectifs, et établir des objectifs quantitatifs et la planification spatiale (Semences, Irrig/Pluv.....). Il est prévu de finaliser le document de stratégie SNDR pour la République du Gabon d'ici fin janvier 2020, ce document sera soumis à tous les acteurs nationaux, représentant toutes les entités et structures concernées de la filière riz, pour une appropriation nationale effective de l’élaboration et la mise en œuvre de cette stratégie.