image1.jpg image2.jpg image3.png

Deuxième semaine de travail sur l’élaboration de la SNDR de la République du Congo

Suivant la feuille de route convenue pour l’élaboration de la SNDR du Congo, la deuxième semaine de travail a été organisée du 02 au 06 Septembre 2019 à Brazzaville. Ainsi, la task force SNDR a procédé à : (i) l’identification des Défis et Enjeux, au regard des résultats de l’analyse SWOT, ainsi que les activités nécessaires pour relever ces défis ; (ii) l’établissement de la Matrice des interventions (SIEM) le long de la chaine de valeur Riz, en cohérence avec les  Défis et Enjeux identifiés ;(iii) l’analyse des gaps, définition des domaines et activités prioritaires. Après ces exercices, de manière itérative, la Task Force est revenue sur la question fondamentale : « Pourquoi une stratégie de développement rizicole pour le Congo ? », un essai de caractérisation du modèle de développement rizicole du Congo a été fait, aboutissant à l’identification de 8 pôles de développement rizicole, considérant que les actions préconisées pour la relance forte de la riziculture ne pourra se fait sur l’intégralité du potentiel de terres rizicultivables du Congo. Il s’agit des pôles : Ewo, Kindamba, Mossendjo, Loudima, Mokeko, Ngo, Oyo, et le pôle Pointe noire. Les membres de la task Force ont formulé la Vision du développement rizicole pour le Congo comme suit : «En 2030, les besoins en riz du Congo sont couverts de façon durable, avec une riziculture compétitive qui contribue à la diversification de l’économie nationale ». L’objectif global et les objectifs spécifiques de la SNDR ont été aussi définis en cohérence avec la Vision et en tenant compte des résultats des analyses FFOM, des gaps et priorités stratégiques le long de la chaine de valeur riz.

Principales conclusions et résultats clés

A l’issue de cette deuxième semaine de travail, les principaux conclusions et résultats sont les suivants : 

  • Les défis et enjeux de la filière Riz au Congo ont été identifiés.
  • Les éléments du cadre logique (Vision, objectifs globale et spécifiques) pour le développement du secteur rizicole du Congo ont été formulés clairement.
  • Huit (8) pôles de développement rizicole ont été identifiés, pour la relance à moyen terme de la riziculture du Congo.
  • L’organisation et les arrangements pour démarrer la rédaction de la SNDR ont été fixés.
  • La capacité des cadres nationaux au sein de la Task force est renforcée, et l’appropriation du processus de développement de la SNDR par les nationaux est consolidée.